A la une Politique

Présidentielle: Les experts électoraux africains évaluent la déroulement du scrutin

Organisée le dimanche 24 mars, la présidentielle au Sénégal a été marquée par le « calme et la sérénité » des électeurs et du scrutin.

Un constat établi par les observateurs de la CEEA, la Coordination des experts électoraux africains. Selon son coordinateur, Jean Marie Ngondjibangangte, « le jour du scrutin, tous les bureaux et centres de vote ont ouvert à l’heure indiquée en présence de tous les membres du bureau à l’exception de quelques. Les membres du bureau sont dotés de matériel électoral. Le secret a été scrupuleusement respecté. Les forces de sécurité et de défense ont accompli leur mission avec succès. Tous les médias nationaux et internationaux ont couvert l’élection dans les règles de l’art ».

Il ajoute que « l’Etat du Sénégal a organisé ce scrutin dans de bonnes conditions et rempli les normes internationales d’organisation de scrutin ».
 
Jean Marie Ngondjibangangte détail que « Notre organisation a observé un total de 424 bureaux de vote. Les experts électoraux venant du Cameroun, Tchad, République démocratique du Congo, du Gabon, du Burkina Faso et du Mali ont été déployés dans les régions de Dakar, Fatick, Thiès, Casamance, Tambacounda, Fouta, Kaolack et Saint-Louis pour la bonne tenue du scrutin ».

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!