A la une International

Retrait des forces militaires françaises au Burkina : Emmanuel Macron attend des « clarifications » du capitaine Traoré

Emmanuel Macron a réagit dimanche 22 janvier à la présumée demande de la junte, retransmise par l’Agence de l’Information Burkinabé, sur le retrait des troupes militaires françaises du pays. Le chef de l’Etat français a affirmé qu’il attendait les indications du chef de la junte. M. Macron dit craindre de la « manipulation » et attend des “clarifications de la part de M. Traoré sur ce sujet”.

“J’attends que le président de transition Traoré puisse s’exprimer, parce que j’ai compris que les messages qui étaient sortis à ce stade relevaient d’une grande confusion, celui-ci étant en déplacement hors de la capitale », a déclaré Emmanuel Macron qui dit craindre une manipulation.

« Donc, je pense qu’il faut garder beaucoup de prudence, et veiller à ce qui est une spécialité de certains dans la région, qui peuvent avoir partie liée au demeurant avec ce que nous vivons en Ukraine, à savoir [que] nos amis russes ne fassent pas de manipulation. Nous attendons des clarifications de la part de M. Traoré sur ce sujet”, a ajouté le Président Français.

Les relations entre Paris et Ouagadougou se sont dégradées depuis le putsch de septembre. Les Burkinabés ont à plusieurs reprises manifesté contre la présence française dans le pays et saccagé des biens.

error: Content is protected !!