Dernière minute

Mali : la junte repousse la mission de la Cedeao et propose son propre agenda

FILE PHOTO: Colonel Assimi Goita, leader of Malian military junta, attends the Economic Community of West African States (ECOWAS) consultative meeting in Accra, Ghana September 15, 2020. REUTERS/ Francis Kokoroko/File Photo

La junte malienne a dit dans un communiqué ne pas être disponible mardi 27 septembre pour recevoir la délégation de la Cedeao. Cette visite entre dans le cadre de négociations pour la libération de 46 soldats ivoiriens détenus par la junte.

« Pour des contraintes d’agenda, la mission de haut niveau annoncée pour le mardi 27 septembre 2022 ne peut être reçue que le jeudi 29 septembre ou le vendredi 30 septembre 2022 à Bamako», ont déclaré les services de la junte dans un communiqué.

Pour négocier et obtenir la libération des 46 soldats ivoiriens, détenus au Mali depuis le 10 juillet dernier, les chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao ont décidé d’envoyer une délégation de haut niveau composée de plusieurs chefs d’Etat à Bamako.

La décision d’une telle médiation fait suite au sommet extraordinaire de la Cedeao qui s’est déroulé en marge de l’assemblée générale de l’ONU. L’organisation ouest-africaine avait décidé d’intervenir dans le cas de la détention des 49 soldats ivoiriens par la junte au pouvoir. La Cedao a alors proposé la date du mardi 27 pour se rendre au Mali.

error: Content is protected !!