Sport

La fille de Muhammad Ali raconte que son mari ne voulait pas qu’elle fasse de la boxe

Laila Ali, la fille de Muhammad Ali, a annoncé avoir dû se battre pour poursuivre sa carrière lors de son discours d’intronisation au hall of fame sportif. Celle qui a motivé des centaines de femmes à pratiquer ce qui était considéré comme un sport masculin explique qu’elle a dû faire face d’abord à son père puis à son ex-mari pour devenir l’une des plus grandes boxeuses de sa génération.

“Il m’a dit tu veux aller te battre? Combien gagnes-tu ? Je vais te donner l’argent. Et je lui ai dit ‘ce que je fais, c’est ce que j’aime’. Je le faisais parce que j’adorais ça. La boxe sera toujours mon premier amour”, a raconté la championne à la retraite qui n’a jamais perdu aucun combat de sa carrière.