A la une

La souveraineté alimentaire du continent au cœur d’un prochain sommet à Dakar

À Dakar, les dirigeants sénégalais et africains en partenariat avec la Banque Mondiale comptent se réunir du 25 au 27 janvier pour évoquer la question de la sécurité alimentaire. L’objectif du Sommet sur la souveraineté alimentaire est d’amener les pays africains à “aller vers des actions concrètes afin d’assurer la souveraineté alimentaire”, a déclaré Aly Ngouille Ndiaye, ministre sénégalais de l’Agriculture, de l’équipement rural et de la souveraineté alimentaire.

Le Sommet Dakar 2 va se tenir sous le thème “Nourrir l’Afrique : souveraineté alimentaire et résilience’’ et survient après la tenue d’une première édition mise en place en 2016 pour une période de 10 ans.

ces dernières années, le continent a vu sa sécurité alimentaire menacée par la crise sanitaire puis par la guerre en Ukraine. Ces crises “ont eu des impacts négatifs pratiquement dans tous les pays particulièrement en Afrique où nous peinons à produire suffisamment pour vivre en plus des difficultés d’importation avec la cherté des aliments de façon générale et la cherté des intrants, en particulier’’, a expliqué M. Ndiaye.

Cette rencontre panafricaine devrait donc permettre aux pays africains de mettre en place les contours d’une action de souveraineté alimentaire qui est une grande problématique sur un continent où des millions de personnes vivent dans la pauvreté et qui peine à assurer une sécurité alimentaire.