A la une Société

Il y a 20 ans, le drame du bateau  le Joola

Le 26 septembre 2002, le bateau le Joola reliant Dakar et Ziguinchor a sombré aux larges des côtes gambiennes avec à son bord plus de 2000 personnes soit 3 fois plus que la charge normale alors qu’il provenait du sud.

Le bateau, géré alors par la marine sénégalaise, ne respectait pas la charge, ajouté à cela le mauvais temps ainsi qu’un ensemble de manœuvres du capitaine ont conduit, selon les enquêteurs, à son naufrage dans la soirée près des côtes gambiennes.

Pour le Sénégal, c’est un choc mais l’affaire est classée en 2003 après la conclusion de la seule responsabilité du capitaine du navire. Pour les familles de victimes, c’est un deuil sans fin avec seulement quelques 300 corps repêchés et dont l’identification n’a pas été faite. Elles ont longtemps demandé le renflouement du navire qui est resté sans succès.

Aujourd’hui ces familles attendent toujours que justice leur soit rendue. Les dédommagements reçus par certains n’ayant pas suffi à panser les blessures liées à la perte d’un être cher. Aujourd’hui, à l’endroit même d’où sont partis ces naufragés à Ziguinchor, est en train d’être érigé un mémorial en hommage aux défunts mais également pour en faire un lieu de recueillement et de souvenir pour l’histoire.

Ce mémorial faisait partie des principales doléances des familles de victimes au lendemain du naufrage, la réception du lieu est prévue pour la fin de l’année, selon le ministère de la Culture.

error: Content is protected !!