A la une Sport

Le jeune espoir sénégalais Pape Matar Sarr peine à s’imposer à Tottenham

Le jeune de milieu de terrain sénégalais, Pape Matar Sarr (20 ans), évolue à Tottenham, en Premier league cette saison. Seulement, l’ancien Messin, transféré depuis l’été dernier puis prêté un an au club, n’a disputé aucune minute en match officiel. Sa situation en club est scrutée par les observateurs sénégalais qui placent beaucoup d’espoirs en lui.

Pape Matar Sarr est un produit de la collaboration entre Génération Foot et FC Metz, collaboration qui a déjà vu éclore de talents tels que Ismaïla Sarr ou encore Sadio Mané. En septembre 2020, le natif de Thiaroye, dans la banlieue dakaroise, s’envole pour la France alors qu’il est à peine âgé de 18 ans.

En Ligue 1 Française, le talent du jeune sénégalais saute très vite aux yeux, à tel point qu’au bout de 59 matchs disputés en deux saisons en France, il est recruté pour le club londonien, Tottenham pour un montant estimé à 17 millions d’euros. Son transfert est alors perçu comme une entrée dans le très haut niveau du football de clubs européen.

Aujourd’hui, sa situation en club interpelle. Même si l’on pouvait se douter qu’il ne serait pas titulaire dans l’effectif des Spurs au vu de la concurrence, force est de constater qu’il est loin de faire partie des plans du coach Italien Antonio Conte. Cette saison, Sarr n’a participé à aucune rencontre avec Tottenham, il se contente de quelques apparitions sur le banc de touche. Pourtant, lors du dernier mercato, un prêt à Cremonese (Serie A, Italie), avait longtemps été évoqué. Mais selon un proche du joueur, qui s’est confié à l’APS, le coach a bloqué son départ à cause de la blessure d’un des joueurs de l’effectif, en l’occurrence le milieu de terrain uruguayen Rodrigo Betancur.

Son manque de temps de jeu se comprend difficilement quand on voit l’effectif de Tottenham. Antonio Conte est un adepte du 3-4-3, avec seulement deux milieux de terrain. Ses favoris pour le poste cette saison sont Rodrigo Betancur et Pierre Emile Hojberg. Pour les suppléer, le tacticien italien préfère miser sur le jeune Oliver Skipp et le Malien Yves Bissouma. Ce sont ces quatre milieux centraux qui jouent la totalité des matchs. Cependant, quand on connaît l’exigence de Conte, très à cheval sur les efforts physiques et la discipline tactique, on peut comprendre certains de ses choix. Mais l’espoir est permis, car Conte semble au fait du talent du joueur. « C’est un jeune joueur, un bon espoir. Il sera l’avenir de Tottenham », avait-il déclaré en début.

En attendant de jouer ses premières minutes en Premier League, le jeune milieu de terrain ronge son frein. En équipe nationale du Sénégal où la situation est tout autre, il a disputé les cinq derniers matchs des Lions, dont trois en tant que titulaire. Malgré sa situation en club, il fera sûrement partie du voyage au Qatar pour la Coupe du monde en novembre.