A la une Société

À l’Ucad, la question de l’affectation d’Ismaila Madior Fall à l’IFAN agite les débats

Tout est parti d’un communiqué de la section de l’Ucad du SUDES, le syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal publié lundi 6 mai. Les syndicalistes y dénonçaient une ‘’velleité d’affectation par le recteur de l’UCAD de M. Ismaila Madior Fall’’ à l’Institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN). Ils y voient là une ‘’violation du décret n°84-1184 du 13 octobre 1984 portant organisation et fonctionnement de l’IFAN’’.

Une accusation dont se défend le recteur de l’Ucad, le Professeur Amadou Aly Mbaye. Selon son porte-parole, Pr Mbaye Thiam, cette démarche est conforme aux textes réglementaires en vigueur. Il précise que l’affectation à l’IFAN ne relève pas uniquement de la décision du recteur, mais plutôt d’une procédure impliquant plusieurs instances.
 
« Ce n’est pas au recteur d’affecter quelqu’un à l’IFAN. Pour être envoyé à l’IFAN, le département d’origine de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques doit émettre un avis favorable », a expliqué le professeur Mbaye Thiam sur la Rfm. Il a également précisé que l’IFAN doit également émettre un avis favorable pour accueillir l’enseignant.

« Les syndicalistes du SUDES sont ou ignorants ou de mauvaise foi »

Le principal concerné n’a pas tardé à réagir face à la levée de boucliers que sa possible affectation a suscitée. Dans un message publié sur sa page facebook, Ismaila Madior Fall révèle que c’est bien lui qui a demandé à être affecté à l’IFAN.

Le Professeur agrégé en droit public considère ainsi qu’en intégrant cet institut, il serait « plus utile à la communauté universitaire en dirigeant des recherches sur divers sujets portant sur les politiques publiques et la gouvernance ».

Pour lui, les syndicalistes du SUDES à l’origine de ce communiqué sont « ou ignorants des règles qui régissent le statut des enseignants chercheurs ou de mauvaise foi », rappelant que le recteur ne peut « que soumettre [sa] demande aux instances délibérantes des deux institutions (IFAN et FSJP) pour avis avant de prendre une décision ».

error: Content is protected !!