A la une Politique

Fermeture de l’hôpital Le Dantec : Marie Khémesse Ngom Ndiaye brise le silence

En faisant le tour des centres de redéploiement des travailleurs et patients de l’Hôpital Le Dantec, la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Marie Khémesse Ngom Ndiaye s’est prononcée jeudi 18 août sur la polémique née de la fermeture de l’hôpital Aristide Le Dantec pour réfection.

Elle a déclaré que l’Etat du Sénégal a opté pour cette fermeture de la totalité des services et de les redéployer au niveau de Dakar malgré qu’il y ait plusieurs stratégies pour reconstruire cet hôpital. Allant plus loin, l’ancienne Directrice de la santé publique, se veut claire : « À ceux qui disent que nous avons jeté dehors les malades, je leur dis que nous ne sommes pas des vampires. Nous sommes des Sénégalais pure teint. On ne peut pas prendre des malades et les jeter en pâture ».

Évoquant la question du foncier sur le dossier, l’ex directrice de la santé publique avertit « il ne faut même pas essayer de me poser des questions. Le moment venu, faites vos enquêtes parlementaires, c’est votre droit le plus absolu. Nous sommes dans un pays de droit, un pays organisé et qui est dans la méthode », a-t-elle déclaré. Elle a en outre dit que :  « ceux qui veulent porter plainte n’ont qu’à porter plainte. Celui qui déposera plainte contre moi, j’irai lui répondre. Mais je pense que c’est contre l’Etat qu’on déposera une plainte. Et l’Etat à l’agent judiciaire. Que ceux qui veulent faire une marche le fassent ».