Flash International

L’ONU dénonce le siège total de Gaza par Israël

Un siège total de la bande de Gaza a été annoncé lundi par le ministre israélien de la Défense. Pour l’ONU, cela met en danger la vie des civils en les privant de biens essentiels à leur survie. Un état de siège doit être justifié militairement pour ne pas constituer «une punition collective», sans quoi il est «interdit» par le droit international humanitaire, souligne les Nations Unies.

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Volker Türk, demande aux deux parties d’arrêter «immédiatement» de cibler les civils. Il appelle aussi les Etats influents auprès des autorités israéliennes et des entités palestiniennes à œuvrer pour «désamorcer la poudrière».

Lundi, le secrétaire général de l’ONU, reconnaissant les « inquiétudes légitimes d’Israël pour sa sécurité », s’est dit « profondément bouleversé » par l’annonce des autorités israéliennes du « siège complet » de la bande de Gaza, condamnant également à nouveau les « attaques abjectes » du mouvement islamiste palestinien Hamas.