Flash Politique

Exclusion de Karim Wade de la Présidentielle : le PDS évoque des « soupçons de corruption » et annonce une plainte

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) accuse après l’invalidation de la candidature de Karim Wade à la Présidentielle.

Dans une déclaration, ses députés fustigent une « décision scandaleuse et inacceptable » du Conseil constitutionnel et exigent « la mise en place immédiate d’une commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’élimination des candidats à l’élection présidentielle ».

Pour les libéraux, cette commission d’enquête devra enquêter sur « les conflits d’intérêts, les avantages et les soupçons de corruption et collusion de certains membres de notre Conseil constitutionnel avec certains candidats » en lice pour la Présidentielle.

Les députés du PDS estiment que « les juges Cheikh Tidiane Coulibaly et Cheikh Ndiaye auraient dû se récuser en raison de leurs connexions douteuses et de leurs conflits d’intérêts » et annoncent le dépôt d’une plainte dans les prochains jours pour « révéler toutes les infractions et atteintes à la démocratie, aux droits du candidat et à la constitution ».

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire