A la une International

Le retrait de la Société générale du continent se confirme avec la vente de trois de ses filiales africaines

Alors que les résultats de la banque Société générale sont en baisse au premier trimestre, on apprend que le groupe français aurait aussi mis en vente trois de ses filiales africaines. Le retrait du continent semble se confirmer.

Selon le média la lettre, ce retrait projeté n’est pas une surprise, dans un contexte de restructuration de ses activités, la banque française aurait engagé la banque Lazard pour mettre en vente ses filiales au Cameroun, en Tunisie et au Ghana.

Des cessions qui contribuent au recentrage du groupe vers les métiers et les géographies aux plus forts potentiels. Une stratégie présentée en septembre 2023 par son patron Slawomir Krupa.

Les ventes ont commencé l’an dernier, avant même l’officialisation de la nouvelle feuille de route, avec des départs du Congo et du Tchad, avant de se poursuivre avec l’annonce de plusieurs autres cessions. Au Maroc, la banque française a trouvé un accord avec le groupe Saham, de l’ex-ministre Moulay Hafid Elalamy.

Des ventes, souvent mal accueillies dans les pays, où la banque française fait figure d’institution solide. Si un retrait de Côte d’Ivoire n’est pas officiellement évoqué, il inquiète d’ailleurs déjà Abidjan d’après Jeune Afrique, qui rappelle que la SG joue un rôle clé dans de nombreux chantiers menés par l’État ivoirien.

error: Content is protected !!