A la une International

Conflit israélo-palestinien : les négociations pour une trêve toujours au point mort

Depuis plusieurs jours plusieurs pays médiateurs s’activent pour qu’une trêve soit effective dans la bande de Gaza, associée à libération d’otages israéliens. Selon l’AFP, Israel et le Hamas sont restés inflexibles après une réunion qui s’est tenue au Caire dimanche.

Cependant, des discussions doivent se poursuivre au Qatar, principal pays médiateur où est attendu le chef du renseignement américain, William Burns, tandis que, selon un média égyptien, la délégation du Hamas doit être de retour mardi au Caire.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a réaffirmé dimanche qu’Israël « ne capitulerait pas » face au Hamas et ne pouvait « accepter » les demandes du mouvement islamiste, qui réclame un cessez-le-feu définitif dans le territoire palestinien en préalable à tout accord, notamment sur la libération des otages.

Le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, installé au Qatar, avait auparavant accusé M. Netanyahu de « saboter les efforts des médiateurs » en vue d’une trêve, pendant que les discussions commencées la veille se poursuivaient au Caire entre une délégation du mouvement et des représentants égyptiens, en l’absence d’Israël.

Ces discussions pour l’obtention d’une trêve se tiennent au moment où Israël menace toujours de lancer une offensive sur la ville de Rafah, située au sud de la bande de Gaza, « avec ou sans » accord de trêve.

error: Content is protected !!