A la une

Lancement du projet NTF V pour soutenir les solutions numériques pour les exploitations agricoles sénégalaises

Pour soutenir la croissance et la compétitivité de l’agri-tech au Sénégal, le ministère néerlandais des Affaires étrangères et le Centre du commerce international ont officiellement lancé le projet NTF V à Dakar, informe un communiqué du Centre du commerce international. Avec la croissance et l’urbanisation de la population sénégalaise, l’autosuffisance alimentaire est devenue un défi majeur et concevoir de nouvelles pratiques agricoles peut permettre aux exploitations familiales de vivre de leur travail tout en s’adaptant au changement climatique, ajoute la même source.

Le programme Netherlands Trust Fund (NTF) V soutient des solutions numériques innovantes pour promouvoir l’agriculture et l’agroalimentaire sur les marchés étrangers. Le soutien se concentrera sur les noix de cajou jusqu’en juillet 2025, en particulier sur la façon dont la transformation des noix de cajou peut générer de nouveaux emplois, la croissance économique et l’inclusion sociale.

« Les outils numériques peuvent être d’une grande aide pour optimiser l’irrigation, éviter le gaspillage d’eau, prévenir les maladies, prévoir les rendements, évaluer la qualité de la production, mais surtout, rapprocher l’offre et la demande », a déclaré Macoumba Diouf, chef du département horticulture du ministère de l’Agriculture et des Infrastructures rurales. « NTF V facilite notre accès aux innovations numériques dans tous ces domaines. Et le succès que nous aurons dans le développement de l’industrie de la noix de cajou devrait nous inspirer pour créer un modèle qui peut être adapté à d’autres marchés, comme la mangue et la pastèque », a-t-il ajouté.

Promouvoir à l’étranger des produits sénégalais de qualité et compétitifs

L’appui du projet NTF V Sénégal comprend également des activités de formation et la participation à des événements régionaux et internationaux.
« Côté export, le projet NTF V permet d’organiser des rendez-vous d’affaires de haut niveau et offre l’opportunité de participer à des salons emblématiques comme le Salon international des professionnels de l’économie numérique (SIPEN) », a déclaré Tidiane Sarr, premier vice-président de l’Organisation sénégalaise des professionnels des technologies de l’information et de la communication (OPTIC).

En quelques mots, l’objectif de NTF V est de créer un climat de coopération et d’échange avec les acteurs publics et privés de la tech sénégalaise. « OPTIC est le point de contact des pouvoirs publics sénégalais pour la plupart des initiatives dans le secteur informatique », a déclaré Sarr.

error: Content is protected !!