A la une

Commémoration massacre des Tirailleurs Sénégalais : ‘’nous n’oublierons jamais Thiaroye 44 !’’ (Macky Sall)

Ce jeudi 1er décembre marque le 78e anniversaire du massacre de Thiaroye. En 1944, plusieurs combattants africains (le chiffre exact est inconnu) connus sous le nom des Tirailleurs Sénégalais (ils provenaient des colonies françaises d’Afrique) ont été massacrés par l’armée française alors qu’ils réclamaient le paiement de leurs arriérés de prime. Ils venaient de participer à la libération de la France sous occupation nazie durant la Seconde Guerre mondiale.

‘’Ce 1e décembre marque le 78e anniversaire de l’événement douloureux du massacre de Tirailleurs sénégalais au camp de Thiaroye. Je salue leur mémoire et rends hommage à leur contribution décisive à la Libération des peuples contre le nazisme. Nous n’oublierons jamais Thiaroye 44 ! ”, a écrit le président de la République Macky Sall sur Twitter.

Cette année, les commémorations portent sur le thème : “L’appel à l’Afrique de la France : le sang versé et l’effort de guerre des populations noires des colonies françaises’’. Pour le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, “le sacrifice et la contribution substantielle de nos populations à l’effort de guerre n’ont pas encore été suffisamment appréhendés à leur juste valeur”. Et qu’une fois ces aspects dépassés, “nos tirailleurs pourront alors reposer en paix parce que la postérité reconnaîtra la valeur de leur contribution à l’avènement d’un monde libre et apaisé dans lequel, ensemble, nous pourrons faire face aux problèmes de développement économique plus urgents”, a-t-il dit.

En 2014, l’ancien président français a reconnu l’atrocité des faits survenus au “Camp Thiaroye”. « Les événements qui ont eu lieu ici en décembre 1944 sont tout simplement épouvantables, insupportables” a déclaré François Hollande en 2014 en visite à Dakar. L’ex chef d’Etat français procédait à la remise des Archives de « Thiaroye 44 », au cimetière des Tirailleurs sénégalais de Thiaroye, à l’issue des travaux du 15e Sommet de la Francophonie.

Le massacre de Thiaroye a d’ailleurs fait l’objet d’une production du cinéaste sénégalais Ousmane Sembène pour la mémoire collective. Cependant, le nombre de victimes fait toujours l’objet de controverses entre historiens.