Flash International

France : le gouvernement souhaite mettre en place un nouveau programme de lutte contre le racisme et l’antisémitisme

Alors que les crimes ou délits racistes ont augmenté de 13% entre 2019 et 2021 en France selon des données du ministère de l’Intérieur, le gouvernement français a présenté ce lundi 30 janvier, un nouveau plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Le nouveau programme a été dévoilé par la première ministre qui souhaite mettre en place une batterie de mesures pour venir à bout de ces faits dans la société française.

Dans le fond du sujet, Élisabeth Borne veut investir dans l’éducation. En formant davantage les enseignants à ces questions afin qu’ils puissent assurer au mieux l’éducation des plus jeunes et en rendant obligatoire la visite d’un lieu d’histoire en lien avec la discrimination ou l’antisémitisme pour les élèves.

Outre l’éducation, le gouvernement français veut améliorer les questions de justice et prévoit une peine plus lourde pour les policiers qui commettraient, dans l’exercice de leurs fonctions, des infractions racistes ou antisémites. Ou encore en mettant en place le testing qui vise à repérer et à sanctionner les entreprises qui font de la discrimination à l’embauche.

Les associations de lutte contre la discrimination et l’antisémitisme sont sceptiques quant à l’application de ces mesures. En 2018, une précédente requête du genre avait déjà été mise à l’œuvre par le gouvernement d’Édouard Philippe sans grand succès.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!