A la une International

Au Niger, 29 soldats sont tués dans une attaque terroriste prés de la frontière malienne

Un deuil national de trois jours a été décrété Mardi 3 octobre, après la mort de 29 dans une attaque jihadiste dans l’ouest du Niger. 

L’attaque « combinant l’utilisation d’engins explosifs improvisés et de véhicules kamikazes par plus d’une centaine de terroristes » a visé un détachement des forces de sécurité, à Tabatol près de la frontière avec le Mali, rapporte le ministère de la Défense. 

« Le bilan provisoire de cette attaque est le suivant : coté ami, 29 soldats sont tombés en héros, deux ont été gravement blessés », poursuit le ministère dans un communiqué, qui précise que « plusieurs dizaines de terroristes » ont été tués.

Il s’agit du plus lourd bilan depuis l’arrivée au pouvoir des militaires, qui avaient justifié leur coup d’Etat du 26 juillet notamment par la dégradation de la situation sécuritaire. Mi-août, 17 soldats avaient été tués dans une attaque près de la frontière avec le Burkina Faso.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!