A la une International

Bilan du conflit à Gaza : Au moins 700 israéliens tués, 413 morts côté palestinien

Le bilan des Israéliens tués est désormais estimé à au moins 700 personnes, ce lundi, et plus de 2 150 blessés, alors que les affrontements se poursuivent depuis samedi à l’aube, entre l’armée israélienne et des factions palestiniennes à Gaza.

L’Instance de diffusion israélienne (gouvernementale) a affirmé que « le nombre de morts s’est alourdi à au moins 600 ». Le ministère de la Santé à Gaza a indiqué, dimanche, que 413 Palestiniens avaient été tués et 2300 blessés depuis le début de l’attaque.

Samedi à l’aube, les « Brigades Al-Qassam », la branche armée du mouvement Hamas, ont annoncé le lancement depuis Gaza d’une opération militaire baptisée « Déluge d’Al-Aqsa », en réponse aux violations israéliennes continues contre des cibles palestiniennes, dont des biens et des lieux sacrés.

En réplique, l’armée israélienne a annoncé le lancement de l’opération « Sabres d’acier » contre le Hamas dans la Bande de Gaza, déclarant dans un communiqué, que « ses avions ont commencé à mener des raids dans plusieurs zones de la Bande de Gaza », habitée par plus de 2 millions de Palestiniens qui souffrent de précarité, en raison d’un blocus qui perdure depuis 2006.

error: Content is protected !!