A la une International

Mali : la mission de l’ONU s’est retirée de Tessalit

La Mission de l’ONU au Mali a annoncé qu’elle a achevé, samedi 21 octobre, le retrait accéléré de toutes ses troupes et son personnel civil de sa base à Tessalit, exprimant toutefois des inquiétudes quant à la sécurité de son convoi terrestre.

Dans une note aux correspondants, la MINUSMA a souligné la responsabilité du gouvernement de transition du Mali « à assurer la sûreté et la sécurité des Casques bleus ».  Elle a invité les autorités « à apporter toute la coopération nécessaire » pour faciliter le retrait de la Mission d’ici le 31 décembre, comme stipulé dans la résolution du Conseil de sécurité adoptée en juin dernier.

« La MINUSMA est pleinement déterminée à respecter le délai imparti », a affirmé dans la note publiée dimanche la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali.

Bien que la Mission ait effectué le retrait de son personnel, elle a signalé qu’elle demeure « préoccupée » quant à la sécurité de son convoi terrestre qui se dirige vers Gao, un trajet de plus de 550 kilomètres.

Le départ de Tessalit marque la première fermeture d’un camp de la MINUSMA dans la région de Kidal au nord du Mali, et la sixième base de la MINUSMA à fermer depuis fin juin, « dans un contexte où la situation sécuritaire se détériore mettant en danger la vie de centaines de personnels civils et en uniforme ».

A noter que dans les prochains jours, la MINUSMA doit se retirer d’Aguelhok et elle dit évaluer « attentivement » la situation à Kidal en vue d’ajuster le plan de retrait de sa base, « en toute transparence et impartialité, conformément aux principes du maintien de la paix ».

La MINUSMA a appelé toutes les parties « à permettre à la MINUSMA d’accomplir toutes les phases du retrait en toute sécurité et de manière ordonnée d’ici le 31 décembre, conformément à la résolution 2690 du Conseil de sécurité ».

error: Content is protected !!