A la une International

Crise au Niger : Niamey accepte la médiation algérienne

Le Niger a accepté la médiation de l’Algérie qui avait proposé aux militaires qui ont pris le pouvoir « un plan de transition de six mois », a indiqué le ministère algérien des Affaires étrangères.

Cette « acceptation de l’initiative algérienne » conforte la résolution pacifique de cette crise qui sévit dans le pays depuis le coup d’État du 26 juillet dernier, et « ouvre la voie à la réunion des conditions de la surmonter », informe le ministère algérien dans son communiqué.

D’après le document, le ministre algérien des affaires étrangères Ahmed Attaf, devra se rendre à Niamey « dans les plus brefs délais », pour entamer des discussions en amont de la mise en œuvre de l’initiative algérienne « avec toutes les parties prenantes ».

Pour rappel, l’initiative algérienne lancée fin août est basée sur la restauration, dans un délais de 6 mois, de l’ordre constitutionnel avec la participation de toutes les parties « sans exclusion ». Ahmed Attaf, qui s’était d’ailleurs rendu au Nigeria, au Bénin et au Ghana pour une sortie de crise le mois dernier, a noté que ce processus est envisagé pour être mené sous la supervision d’une autorité civile.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!