A la une Environnement

Kenya : Aucun accord trouvé sur le traité contre la pollution plastique

Les négociations sur la pollution plastique ont pris fin dimanche à Nairobi, au Kenya. À l’issue des discussions, aucun accord sur la mise en place d’un traité visant à réduire les déchets plastiques n’a été trouvé. Un traité pourtant voulu par tous, à quelques semaines de la COP 28.

« Malheureusement, ce que nous avons vu ici, ce sont de nombreux discours circulaires destinés à quelques pays qui refusent d’aller de l’avant. Et ce dont nous avons besoin, ce sont des pays comme les États-Unis et d’autres membres de la coalition aux grandes ambitions qui intensifient leurs efforts et font preuve de leadership pour que nous puissions obtenir un traité – qui réduirait massivement la production de plastique et protégerait la santé humaine » affirme Graham Forbes, Chef de délégation de Greenpeace.

La division est née plutôt du fond du fond du traité. En effet, les ONG plaident pour une baisse de 75 % de la production d’ici 2040 et les entreprises veulent plutôt recycler.

« Nous avons ici près de cent cinquante lobbyistes de l’industrie des combustibles fossiles – qui tentent de saper le progrès et de protéger leur droit au profit en toute impunité, aux dépens des personnes et de la planète. Et je pense que fondamentalement, nous n’avons pas vu le leadership que nous souhaitons voir des pays qui savent mieux », ajoute le chef de délégation de Greenpeace.

Les négociations sur la pollution plastique se poursuivront en avril prochain au Canada pour se conclure en Corée du Sud – fin 2024.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!