A la une International

Au Niger, les autorités militaires ordonnent l’expulsion de la coordonnatrice de l’ONU

Le régime militaire nigérien a ordonné à la coordonnatrice de l’ONU au Niger, Louise Aubin, de quitter le pays sous 72 heures, dans un communiqué daté de mardi 10 octobre. Il dénonce les entraves mises selon lui par l’ONU pour contrarier la participation du Niger à l’Assemblée générale de cette organisation

Dans le document, les autorités nigériennes souligne des « manœuvres sournoises » orchestrée par le Secrétariat Général des Nations Unies « sous l’instigation de la France », à travers toutes les entraves déjà posées en vue de « contrarier la participation pleine et entière du Niger aux différentes séquences des réunions de la 78e  Session de l’Assemblée Générale de I’ONU ».

Les nouvelles autorités au pouvoir avaient envoyé à New York lors de l’Assemblée générale, le nouveau ministre des Affaires Etrangères, Bakary Yaou Sangaré. Ce dernier n’avait pas pris la parole suite au refus des officiels des Nations Unies.

Le régime dirigé par le général Tiani avait déjà dénoncé des « agissements perfides » de M. Guterres pour, selon lui, entraver la participation du représentant du Niger à cet évènement et « saper tout effort de sortie de crise ».

error: Content is protected !!