Flash International

Niger : L’ONU regrette l’expulsion de sa Coordonnatrice humanitaire

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres regrette profondément que le Conseil national pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) ait ordonné mardi le départ dans 72 h de la Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies au Niger, Louise Aubin.

D’après les propos de M. Guterres, rapporté son porte-parole, Stéphane Dujarric, cette décision d’ordonner le départ de Mme Aubin est une ‘’entrave’’ à ‘’la capacité de l’Organisation à remplir efficacement ses mandats’’ au Niger où ‘’4,3 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire, principalement des femmes et des enfants’’, rappelle-t-il.

Il a indiqué que la représentante de l’Onu a dirigé le système des Nations unies dans ce pays et travaillé sans relâche pour fournir une aide humanitaire et au développement, conformément au Plan national de développement.

Le régime militaire au pouvoir au Niger reproche à la coordonnatrice humanitaire des « manœuvres sournoises » orchestrée par le Secrétariat Général des Nations Unies « sous l’instigation de la France », en vue de « contrarier la participation pleine et entière du Niger aux différentes séquences des réunions de la 78e  Session de l’Assemblée Générale de I’ONU ».

error: Content is protected !!