A la une Economie

La guerre Israël-Hamas risque d’avoir de « graves » conséquences économiques, avertit le chef de la Banque mondiale

La guerre entre Israël et le Hamas risque d’avoir de « graves » conséquences économiques, a averti mardi 24 octobre 2023 le président de la Banque mondiale, lors d’une conférence d’investisseurs à Ryad en Arabie saoudite. « Je pense que ce qui se passe en Israël et à Gaza (…) aura un grave impact sur le développement économique », a notamment déclaré Ajay Banga, ajoutant : « Je pense que nous nous trouvons à un moment très dangereux ».

Ajay Banga s’exprimait à l’ouverture de la conférence annuelle Future Investment Initiative, souvent appelée le « Davos du désert ». Plus de 6.000 délégués participent à ce forum de trois jours, au cours duquel interviendront des dirigeants de grandes banques et entreprises mondiales et les présidents de la Corée du Sud, du Kenya et du Rwanda, selon les organisateurs.

Depuis le début du conflit entre le Hamas et Israël, plus de 1400 personnes ont été tuées sur le territoire israélien, selon les autorités israéliennes.

Du côté du Hamas, au moins 5 087 personnes, dont 2 055 enfants, sont mortes depuis le début des bombardements israéliens sur la bande de Gaza, selon le bilan communiqué ce lundi 23 octobre par le ministère de la Santé du Hamas, au pouvoir dans le territoire palestinien.