A la une Economie

3.000.000 d’emplois créés d’ici 2025, l’ambition projet piloté par le ministère de l’économie

Le ministre de l’économie, du plan et de la coopération compte absorber, d’ici à l’horizon 2025, la forte demande d’emploi annuelle. C’est dans ce sens qu’une rencontre d’échange sur le Programme d’Accélération Compétitivité Emplois (PACE) a été organisée le 11 janvier.

Ce programme permettra, à terme, de renforcer l’empreinte du secteur privé dans le tissu économique sénégalais facilitant « l’accès au financement des PME et PMI » et permettre notamment la création de 3.000.000 d’emplois d’ici 2035.

« L’ambition ultime du Pace est de rendre possible la création de 3 millions d’emplois formels, 300 mille entreprises et 300 champions nationaux dans les filières ciblées, mettant ainsi de manière irréversible sur orbite notre pays pour se doter d’une économie émergente et résiliente à l’horizon 2035. C’est à travers ce prisme qu’il faut apprécier le Programme d’accélération compétitivité et emplois », a déclaré le ministre de l’Économie Doudou Ka.

« En effet, explique le ministre, le Pace s’emploie à adresser les défis en matière de compétitivité et de création massive d’emplois décents. Pour ce faire, il est structuré autour de trois objectifs stratégiques, à savoir : accélérer le développement du secteur privé national, la compétitivité des secteurs prioritaires et le développement des investissements privés et des PPP. »

Cet ambitieux projet a nécessité des moyens conséquents. En effet le coût global de la première phase du Pace est de 257 milliards F CFA, dont 160 milliards ont déjà été mobilisés grâce aux contributions de la Banque mondiale, de la Banque africaine de développement, de KFW, de la FAO et de l’État du Sénégal.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!