A la une Sport

Projet de Super Ligue : la Cour de justice européenne casse le monopole de l’UEFA et de la FIFA

C’est une décision qui risque d’avoir un grand impact sur l’avenir du football européen. Appelée à arbitrer ce jeudi dans le conflit autour du projet de Super Ligue, la Cour de justice européenne a tranché en faveur de cette dernière. Dans sa décision rendue, elle évoque notamment « un abus de position dominante de la part de l’UEFA et la FIFA ».

La CJUE donne ainsi raison aux mastodontes du football, tels que Real Madrid, le FC Barcelone, Manchester United ou la Juventus, qui souhaitaient en avril 2021 créer une ligue fermée, en estimant que les règles de l’UEFA relatives à l’autorisation de compétitions de football, telles que la Super Ligue, dissidente de la Ligue des champions, étaient contraires au droit de la concurrence.

« Les règles de la Fifa et de l’UEFA sur l’autorisation préalable des compétitions de football interclubs, telle que la Super Ligue, violent le droit de l’Union », a indiqué dans un communiqué la juridiction. La Cour, qui se prononce sur les règles de la Fifa et de l’UEFA en vigueur en 2021, au moment du lancement de cette procédure, estime que les pouvoirs de ces deux organisations « ne sont encadrés par aucun critère assurant leur caractère transparent (…) et non discriminatoire ».

La juridiction précise cependant que le projet de Super Ligue « ne doit pas pour autant être nécessairement autorisé », soulignant qu’elle se prononce de façon générale sur les règles de la FIFA et de l’UEFA et pas sur ce projet spécifique.

error: Content is protected !!