A la une Sport

65 buts marqués en 24 matchs : se dirige-t-on vers la CAN la plus prolifique de l’histoire ?

La deuxième journée de la phase de groupe de la Coupe d’Afrique des Nations a pris fin dimanche. Pour l’instant, seules deux équipes ont officiellement validé leur qualification au prochain tour : le Sénégal et le Cap-Vert.

Si peu d’équipes parviennent à survoler leur groupe dans cette première partie de la compétition, l’édition 2023 de la CAN se distingue plutôt par son nombre particulièrement élevé de buts marqués.

À l’issue de cette deuxième journée, 65 buts ont été marqués sur un total de 24 matchs. À titre de comparaison, au même stade lors de la précédente édition au Cameroun, 41 buts avaient été marqués. La CAN 2019 détient pour l’instant le record de buts marqués sur toute la compétition (101 buts), et ce record pourrait être battu cette année.

Avec 6 buts marqués en deux matchs, le Sénégal champion d’Afrique en titre, détient pour l’instant la meilleure attaque du tournoi. Le plus gros écart sur un match est le 4-0 infligé à la Namibie par l’Afrique du Sud.

Autre particularité, aucun des matchs qui se sont joués jusqu’à maintenant ne se sont soldés par des scores nuls et vierges. Seule la Gambie a du mal à débloquer son compteur but dans cette compétition.

La troisième journée débute ce lundi. La Côte d’Ivoire, mis en difficulté après sa défaite face au Nigeria, tentera de décrocher sa qualification face à la Guinée Équatoriale.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire