A la une Politique

Les défis du Gouvernement Diomaye/Sonko

Le Président de la République Bassirou Diomaye Faye a nommé Ousmane Sonko premier ministre le mardi 02 avril, jour même de sa prestation de serment. Acte par lequel, le fondateur du parti des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), qui n’a pas pu être candidat à la présidentielle, trouve sa place dans les institutions.

Pour Ousmane Sonko, Il n’était pas question de laisser Bassirou Diomaye Faye, son candidat de substitution, gouverner seul et assumer « cette lourde tâche ». Il affirme que « Lors du meeting qui a clôturé notre campagne électorale, j’ai dit que nous travaillons tous à faire élire le président Bassirou Diomaye Faye. Il ne sera pas question de le laisser seul assumer cette responsabilité. Je voudrais dire aux Sénégalais, à chacun et chacune, où qu’il se trouve, que ce projet est le sien. Et que chacun devra donner le meilleur de lui-même pour que nous atteignions les objectifs que nous nous sommes assignés pour le Sénégal et non pas pour le président ».

le nouveau chef du gouvernement promet que « À la tête de l’équipe que nous allons former, nous donnerons tout ce que nous avons et ne ménagerons aucun effort pour atteindre ce que nous avons promis au peuple sénégalais, c’est-à-dire la rupture, le progrès et le changement définitif dans le bon sens ».

Il s’est engagé à mettre en œuvre le programme de campagne articulé autour de la souveraineté, de la justice sociale et de la quête de la prospérité.

« Nous allons travailler dans le cadre de notre programme  qui tourne autour d’un  Sénégal souverain,  juste et prospère ».

Ousmane Sonko estime mesurer «l’importance et la confiance placée en moi en me nommant Premier ministre, c’est-à-dire l’autorité en charge  de la coordination des actions du gouvernement. C’est une lourde responsabilité ».

Le nouveau Premier ministre n’a pas manqué de remercier le peuple sénégalais pour le soutien et l’affection porté au projet de cette formation politique. Et a invité chaque sénégalais à s’approprier le projet à travers des actes citoyens et patriotiques afin d’aller vers une rupture dans le progrès.

error: Content is protected !!