A la une Culture

Une opération de vente aux enchères de livres de Léopold Sedar Senghor en France suspendue

Une vente aux enchères de livres ayant appartenu à l’ancien président sénégalais Léopold Sedar Senghor, prévue mardi à Caen, en France, a été « suspendue » en raison de négociations avec le Sénégal, qui envisage d’acquérir « l’ensemble de la bibliothèque », a appris l’AFP auprès des organisateurs.

Selon le commissaire-priseur à l’hôtel des ventes de Caen, Me Jean Rivola, cette vente a été suspendue ‘’parce que l’État sénégalais souhaite engager des négociations avec notre hôtel des ventes et avec l’héritier pour acheter l’ensemble de la bibliothèque ».

La bibliothèque mise aux enchères est constituée de 343 volumes avec chacun la dédicace de leur auteur, pour la plupart « tombés dans l’oubli », a précisé ce spécialiste des livres anciens, des manuscrits et de l’orfèvrerie.

Une vente aux enchères critiquée

Cette vente aux enchères a été diversement appréciée par les acteurs de la culture. La Conférence des Organisations Internationales Non-Gouvernementales de la Francophonie (COING-OIF) a exhorté la communauté francophone à agir face à la vente imminente. Pour elle, cette collection devrait demeurer dans l’espace francophone en tant que bien commun, accessible à tous.

En octobre 2023, le Sénégal avait annoncé avoir acquis 41 objets ayant appartenu à M. Senghor -mis aux enchères par l’hôtel de ventes de Caen- pour une valeur totale de 244.000 euros. Il s’agissait alors de bijoux, de décorations militaires, de stylos plumes en or et divers autres objets.

« D’ici une quinzaine de jours, s’il n’y a pas d’aboutissement avec l’État du Sénégal dans les discussions, (la collection) sera remise aux enchères », a-t-il affirmé.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!